Suisse

Un virage favorable à la presse écrite

Tranchant avec Doris Leuthard, Simonetta Sommaruga propose de nouvelles aides financières.
Un virage favorable à la presse écrite
Après le centre d’impression, l’envoi: davantage de journaux profiteraient des rabais sur la distribution postale. VINCENT MURITH/ARCHIVES
Médias

Simonetta Sommaruga n’est pas Doris Leuthard, et cela se ressent dans la politique à l’égard des médias. La ministre socialiste, qui a succédé à l’ex-conseillère fédérale PDC, a convaincu le Conseil fédéral de prendre un nouveau virage. Exit la loi sur les médias électroniques: le projet de Doris Leuthard, qui avait mécontenté loin à la ronde en consultation, est enterré. A la place, le gouvernement propose des mesures d’aide, «rapidement

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion