Genève

Les milieux économiques défendent l’accord avec l’Indonésie

Les partisans de l’accord avec l’Indonésie, lequel sera soumis à votation le 7 mars prochain, estiment le texte essentiel pour relancer l’économie en cette période de crise.
Les milieux économiques défendent l’accord avec l’Indonésie
Les partisans de l'accord de libre-échange affirment que celui-ci garantit des standards économiques, écologiques et sociaux élevés. De leur côté, les partisans du référendum dénoncent les conséquences néfastes de l’exploitation de l’huile de palme en Indonésie. KEYSTONE
Libre échange

Parce qu’il permet aujourd’hui d’accéder à un marché «qui sera d’une importance fondamentale demain», la Chambre de commerce et d’industrie de Genève (CCIG) préconise de voter «oui» à l’accord de libre-échange avec l’Indonésie le 7 mars prochain. Alliés pour l’occasion au Parti démocrate-chrétien, au lobby de l’agriculture genevoise AgriGenève et à l’organisation Economiesuisse, les milieux économiques, réunis mercredi matin lors d’une conférence de presse, considèrent qu’il s’agit là d’un «accord

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion