Genève

Sous-traitant de Manor épinglé

Une jeune femme a été licenciée par le Palais des Lys, une entreprise qui exploite des stands de nourriture dans les enseignes de Manor à Genève. Problème: le délai de congé n’a pas été respecté et l’employée est enceinte.
Sous-traitant de Manor épinglé
Le SSP dénonce le manque de réaction de Manor. JPDS/ARCHIVES
Travail

Laïla* a été licenciée au mois de juillet. La jeune femme était employée depuis deux ans par le Palais des Lys. Cette entreprise, active dans le domaine alimentaire, exploite des stands de nourriture dans les enseignes de Manor à Genève. Problème: lors de son licenciement, le délai de congé de deux mois n’est pas respecté. Les salaires de juin et juillet ne lui ont pas été versés et son contrat

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion