Solidarité

Contre la violence au travail

Entrée en vigueur le 25 juin, la Convention de l’OIT sur la violence et le harcèlement vient compléter le dispositif de lutte contre ces fléaux, combattus par des mouvements sociaux.
Contre la violence au travail
Le mouvement #Metoo a joué un rôle non négligeable dans l’adoption de la convention de l’OIT. KEYSTONE
Convention internationale

La violence au travail reste encore trop souvent une question taboue. Avec l’entrée en vigueur, le 25 juin dernier, de la Convention de l’Organisation internationale du travail (OIT) sur la violence et le harcèlement, les lignes pourraient bouger au niveau mondial. Les campagnes contre les violences sexistes, comme #MeToo, sont passées par là et ont trouvé à l’OIT un allié de taille sur la scène internationale. L’espoir de changement est

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion