Scène

«L’écocide devient réalité dans les tribunaux»

En lien avec le procès théâtral Voice of Nature: The Trial de Maria Lucia Cruz Correia, la juriste environnementale Marine Calmet donne dimanche une conférence au far° festival des arts vivants de Nyon pour alerter sur les crimes contre la nature. Interview.
«L’écocide devient réalité dans les tribunaux»
Marine Calmet plaide un cas préventif au tribunal pour les droits de la nature. DR
Anthropocène

Marine Calmet croit en la force des tribunaux populaires. Ils permettent de juger, parfois préventivement, de nombreux crimes contre la planète et atteintes aux droits des peuples autochtones par les grandes firmes pétrolières et extractivistes. Au sein de l’ONG française NatureRights, la juriste environnementale se rend régulièrement sur le terrain, en Amazonie et en Guyane française, ou dans le Sahara où les oasis sont menacées par l’avancée du sable. Ce

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion