Musique

Festivals de carbone

Les grands raouts estivaux ne ménagent pas leurs efforts pour limiter leur impact sur l’environnement. Mais les déchets ne sont que la partie la visible, les transports restant le point noir du bilan.
Festival de carbone
Le défi est très concret pour des manifestations énergivores, tels l’Open Air Gampel, qui attirent en peu de temps et dans un périmètre restreint une foule aux besoins les plus divers. PASCAL GERTSCHEN
Climat

Côté face, des artistes qui donnent le meilleur d’eux-mêmes, des émotions partagées collectivement et des souvenirs gravés dans la parenthèse estivale. Côté pile, une fois les dernières notes évanouies, des monceaux de déchets qui jonchent les sols, des parkings géants qui se vident de leurs véhicules et des artistes acheminés par navettes vers l’aéroport le plus proche, où un vol low-cost les conduira vers le prochain concert. Deux facettes d’un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion