Société

Nourrir le lien à la terre

Réussir la transition écologique implique aussi une transformation des systèmes de représentation et de valeurs. L’écopsychologie et l’écospiritualité visent l’«écologie intérieure.
Nourrir le lien à la terre
L’histoire humaine s’est dévelopée à la fois avec et contre la nature. L’écopsychologie tente de recréer le lien avec la terre. KEYSTONE
Série d'été

Face à l’ampleur du changement climatique et aux bouleversements qu’il génère, deux disciplines connexes ont vu le jour: l’écopsychologie qui tente de recréer le lien avec la terre, et l’écospiritualité qui cherche à réenchanter celui-ci. Ces deux déclinaisons de l’«écologie intérieure» ont pour ambition de transformer les réactions d’impuissance ou de déni en potentiels individuels de s’attaquer à l’hyper-individualisme et au consumérisme, sources de désordre planétaire. Climat: penser l’avenir (4/5)

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion