Genève

Un militant antispéciste reste en prison

Des défenseurs de la cause animale protestent contre l’incarcération d’un de leurs membres. Derrière les barreaux depuis huit mois, il est suspecté d’avoir vandalisé des boucheries et un abattoir.
Un militant antispéciste reste en prison
Les soutiens de Matthias, rassemblés mercredi matin devant le Palais de Justice, dénoncent «un acharnement judiciaire et politique». YBT
Antispécisme

Mercredi matin, une trentaine de militants antispécistes se sont rassemblés devant le Palais de justice à Genève pour réclamer la libération de Matthias. Le jeune romand de 28 ans est incarcéré depuis le 1er décembre 2018 à Champ-Dollon. Il est notamment suspecté d’avoir caillassé des vitrines de bouchers et d’avoir vandalisé l’abattoir de Perly au printemps 2018. Alors qu’il devait être libéré le 5 août, il vient de voir sa

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion