Vaud

Les cerveaux des grévistes chauffent

Près de 450 jeunes ont débarqué lundi à Lausanne pour une semaine de sommet européen sur le climat.
Les cerveaux des grévistes chauffent
A l’Université de Lausanne, l’ambiance est studieuse. Keystone
Ecologie

C’est un «ouf» de soulagement pour le militant Kelmy Martinez. Voir débarquer, autour de la Suédoise Greta Thunberg, près de 450 jeunes lundi matin à l’Université de Lausanne le ravit. C’est le résultat de plusieurs mois de travail intense. Le collectif vaudois a réussi son pari: convier la jeunesse d’Europe à Lausanne pour dessiner l’avenir du mouvement FridaysForFuture (le nom du mouvement de la grève du climat). Ce sommet européen –

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion