Vaud

«Ce sommet pour le climat fera parler d’une voix»

Tandis que «Smile for future» démarre lundi à Lausanne, trois militants du collectif lausannois de la grève du climat plaident pour l’urgence d’un consensus européen.
«Ce sommet fera parler d’une voix»
Le sommet européen «Smile for future» est aussi l'occasion de rassembler tous les jeunes qui se sont mobilisés à travers les réseaux sociaux ces derniers mois. KEYSTONE
Climat

Le sommet européen «Smile for future» des grèves du climat débute ce lundi à Lausanne. Près de 450 jeunes venus de 37 pays se réunissent cette semaine dans la capitale vaudoise pour implorer d’une même voix les dirigeants européens d’en faire davantage dans la lutte contre le réchauffement climatique. Le Courrier a rencontré trois militants du collectif vaudois de la grève. Entretien avec Kelmy Martinez (21 ans), Elias Jordan (23 ans) et Lou De

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion