Vaud

Treize plaidoiries pour la planète

Les avocats ont invoqué le rôle de la place financière suisse dans le réchauffement climatique. Second jour du procès des activistes qui ont joué une partie de tennis dans les locaux de Credit Suisse.
Treize plaidoiries pour la planète
Les militants de Lausanne Action climat et leurs avocats. SDT
Climat

Second jour de procès à Renens. Sur le banc des accusés, les militants de Lausanne Action climat qui ont joué une partie de tennis dans les locaux de Credit Suisse. Derrière eux, treize avocats, dont deux anciens bâtonniers, ont plaidé l’un après l’autre l’état de nécessité: les militants du climat ont fait cette action illégale parce qu’elle était nécessaire pour alerter le public sur la catastrophe climatique imminente. Démarche inédite,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion