«L’imaginaire peut réinventer ce monde»

Climat

Littérature et écologie. Le mur des abeilles étudie de manière aussi fine que vivante comment la littérature contemporaine se frotte aux questions environnementales. «Mon souhait est qu’un large public découvre ces livres, tisse des liens entre eux, et que la littérature et son enseignement s’ouvrent encore aux questions écologiques pour être en phase avec la vie de la cité», ­relève Pierre Schoentjes, chercheur en écopoétique. Car les enjeux littéraires actuels

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion