Suisse

Des données au service des partis

Dans une campagne de porte-à-porte, le PLR utilise du big data pour cibler ses électeurs potentiels.
Des données au service des partis
Qui se cache derrière les électeurs du PLR? De nouveaux outils permettent à la campagne d’être mieux ciblée. KEYSTONE-ARCHIVES
Numérique

Dans les rues d’Aarau ces jours-ci, le jeune candidat au Conseil national Yannick Berner (26 ans), du Parti libéral-radical, dispose d’un nouvel outil de campagne: l’application Walk produite par la firme américaine Ecanvasser. Une première en matière de démarchage politique. Alimentée par des données collectées par l’institut gfs.bern, l’application fonctionnant avec Google Maps géolocalise les rues où le jeune candidat va trouver le plus de sympathisants. Résultat: une plus grande chance

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion