Contrechamp

Souveraineté technologique: le réveil

Les questions épineuses soulevées par les nouvelles technologies sont revenues sur leurs terrains d’origine: le commerce international, le développement économique et la sécurité nationale, relève Evgeny Morozov. Avec, un peu partout, le grand retour de l’Etat – bien décidé à récupérer sa souveraineté technologique. Tour d’horizon.
Souveraineté technologique: le réveil
Evgeny Morozov: «Après avoir vu les inventeurs chinois s’emparer des joyaux de son industrie robotique et technologique, Berlin ose enfin utiliser son droit de veto pour bloquer les acquisitions.» Photo: «Digitale Demenz» de Muharrem Batman, Heinz Nixdorf MuseumsForum, Paderborn (D). KEYSTONE
Numérique

Au milieu des lamentations que suscite l’inévitable progression du nationalisme et du populisme1bit.ly/2AzA6Nd, on pourrait aisément passer à côté des changements surprenants et salutaires qui se sont opérés dans l’opinion publique au cours des deux dernières années. Bien malgré lui, même Donald Trump peut avoir des effets positifs. Ce changement d’attitude transparaît notamment dans la manière dont nous appréhendons les dilemmes que soulèvent les mesures prises en matière de nouvelles

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion