International

Les ONG affrontent Matteo Salvini

Blocus des ports, passage en force, plaintes: la tension monte entre défenseurs des migrants et Rome.
Les ONG affrontent Matteo Salvini
La capitaine allemande d’un bateau de migrants, Carola Rackete, avait été arrêtée le 29 juin pour avoir accosté sans autorisation. Elle a été libérée le 2 juillet. KEYSTONE
Immigration

L’Allemande Carola Rackete doit comparaître le 18 juillet devant un tribunal sicilien. La justice italienne lui reproche d’avoir aidé des migrants clandestins et d’avoir opposé de la résistance à un officier. La jeune capitaine du navire humanitaire Sea-Watch 3 qui a forcé le blocus naval fin juin pour entrer dans le port de Lampedusa (Sicile) contre-attaque: elle porte plainte pour diffamation contre Matteo Salvini, ministre de l’Intérieur et vice-président du Conseil.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion