Suisse

Multinationales: contre-projet maintenu  

Après un débat enflammé, le Conseil national tient à opposer un contre-projet direct à l’initiative populaire pour des multinationales responsables.
Le National maintient le contre-projet
"Les méfaits des multinationales avec siège en Suisse continuent de faire régulièrement les gros titres", a souligné Adèle Thorens. Elle a cité la firme Syngenta, qui continue à vendre des pesticides "très toxiques et interdits en Suisse" en Argentine, au Brésil ou en Inde. KEYSTONE
Droits humains

Le Conseil national tient à opposer un contre-projet indirect à l’initiative populaire pour des multinationales responsables. Malgré le rejet du Conseil des Etats, il l’a confirmé jeudi par 109 voix contre 69, après un débat enflammé. La gauche et le centre ont réitéré leur soutien au contre-projet élaboré par la Chambre du peuple. Opposée au texte, la majorité de l’UDC et du PLR n’a pas fait le poids. Le maintien

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion