Neuchâtel

Clair obscur au Service de l’emploi

Deux ans après son lancement, le «new deal» initié par le Service de l’emploi du canton de Neuchâtel affiche de bons résultats. Mais pour les associations partenaires, des zones d’ombre demeurent.
Clair obscur au Service de l’emploi 1
Une jeune femme consulte les places vacances (photo prétexte). A Neuchâtel, le taux de chômage a baissé de 6.6% à 3,5% entre 2017 et ce printemps. KEYSTONE
Marché du travail

«Le canton de Neuchâtel a rattrapé son retard dans sa lutte contre le chômage. Aucun autre canton suisse n’a connu une baisse aussi importante. C’est assez spectaculaire.» Ce jeudi en conférence de presse dans des locaux rénovés à La Chaux-de-Fonds, le conseiller d’Etat Jean-Nat Karakash a présenté le premier bilan de la réforme du Service de l’emploi, menée depuis un peu plus de deux ans. Les chiffres claquent. Même si

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion