Vaud

En croisade contre une usine

Selon huit communes de Terre Sainte et deux genevoises, trop d’incertitudes entourent la future usine d’embouteillage de Divonne. Elles ont déposé, à la mi-mai, un recours contre le projet.
En croisade contre une usine
Les porteurs du projet ont un peu moins de deux mois pour apaiser les communes suisses. ANDRÉNIUS
Industrie

Il y a comme qui dirait de l’eau dans le gaz entre les porteurs du projet d’usine d’embouteillage de Divonne et leurs voisins suisses. A la mi-mai, huit communes vaudoises, celles de Terre Sainte à l’exception de Crans, et deux genevoises, Versoix et Céligny, ont fait recours contre le futur site industriel français, une information révélée par la Tribune de Genève. Cheffe de fil de la grogne côté vaudois, car

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion