Solidarité

L’eau en danger

Au cœur de la construction de la paix, les ressources naturelles comme l’eau doivent être gérées démocratiquement, estime l’ONG Endacol, qui promeut les aqueducs communautaires.
L’eau en danger 1
Les aqueducs communautaires sont mis en place par les habitants eux-mêmes pour remédier à l’absence de services publics. Endacol
Colombie

En Colombie, 40% de l’eau fournie aux ménages ruraux est gérée par des communautés d’usagers. Mais ces aqueducs communautaires, mis en place par les habitants eux-mêmes pour remédier à l’absence de services publics, sont aujourd’hui menacés par le gouvernement qui souhaite petit à petit faire de l’eau un négoce lucratif (relire notre reportage en Colombie du 23 avril 2016). Dans ce contexte, l’ONG Genève Tiers-Monde (Getm) soutient l’association locale Endacol,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion