Solidarité

«L’isolement carcéral est un crime»

Kurde résidant en Suisse, Mehmet Ali Kocak mène une grève de faim illimitée à Genève depuis le 20 février afin de briser l’isolement imposé à Abdullah Öcalan.
«L’isolement carcéral est un crime»
Mehmet Ali Kocak jeûne maintenant depuis quatre-vingt-deux jours. UAR
Kurdistan turc

La grève de la faim entamée en novembre dernier par la députée Leyla Güven s’est rapidement propagée. Quelque 7000 Kurdes, détenus ou non, basés en Turquie ou à l’étranger, jeûnent actuellement pour exiger la fin de l’isolement total imposé à Abdullah Öcalan et la reprise du processus de paix qu’il menait depuis sa cellule. La semaine dernière, le leader kurde, incarcéré depuis vingt ans, a pu enfin rencontrer son avocat, une

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion