International

Déboulonnages en série dans le sud-est de la Turquie

L’Etat turc s’occupe à effacer toute trace de l’histoire et de la culture kurde des villes du sud-est du pays.
Déboulonnages en série dans le sud-est de la Turquie
A la suite d’un soulèvement populaire fin 2015, les quartiers historiques de Diyarbakir, au patrimoine mondial de l’UNESCO, ont subi des destructions importantes après l’intervention gouvernementale. KEYSTONE
Turquie

Lorsque, le 18 mars dernier, l’armée turque prit le contrôle d’Afrine – ville du Kurdistan syrien –, elle ne manqua pas «d’abattre», le jour même, la statue de Kawa le forgeron, figure mythique du nationalisme kurde. Les villes, majoritairement kurdes, du sud-est de la Turquie ont récemment connu le même sort. Lorsque l’Etat turc les a reprises en main, en 2016, après plus de quinze ans d’administration kurde, les statues,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion