International

Elections européennes, la peur pour boussole

Chiffon rouge agité du sud au nord de l’UE, l’immigration oriente la campagne électorale du 26 mai.
Elections européennes, la peur pour boussole
En 2018, les pays de l'UE ont accordé 333 000 demandes d'asile (chiffre à considérer sur l'ensemble des demandes déposées depuis plusieurs années. KEYSTONE (PHOTO PRÉTEXTE)
Union européenne

«Nous devons profondément refonder notre politique migratoire. Je crois très profondément à l’asile (…) Mais pour bien accueillir ceux qui y ont droit, nous devons lutter plus efficacement contre ceux qui en abusent.» Emmanuel Macron a surpris tout le monde, le 25 avril, en remettant l’immigration au cœur de son discours. Pavé dans la mare de Bruxelles, ou concession à un électorat de droite à l’heure des élections européennes? En fait,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion