Lecteurs

Tuer n’est pas un sport

Michel Monod adresse un commentaire au sujet de la révision de la loi sur les armes qui sera prochainement soumise au vote.
Votations fédérales

J’apprends que les sociétés de tir en Suisse s’opposent à la loi sur les armes conformément à la législation européenne pour laquelle nous voterons le 19 mai. Je suis étonné de ce refus de la part d’une société sportive. Je reconnais que le tir puisse être considéré comme un sport quoique la position couchée ne demande pas un effort physique considérable. Mais le tir demande une grande concentration et une maîtrise absolue du corps en vue d’une grande précision sur l’objectif à atteindre.

La loi interdit la vente et l’usage d’armes à répétition automatique et semi-automatique. Ces tirs à répétition sont faits pour atteindre des cibles vivantes qui se déplacent et peuvent échapper à la précision du tir. Elles sont donc inadéquates pour le sportif qui cherche la précision avant tout et non pas à attenter à la vie d’un animal ou d’une personne. Tuer n’est pas un sport.

Michel Monod, Le Lignon (GE)

Opinions Lecteurs Lettre De Lecteur Votations fédérales

Connexion