International

2000 indigènes protestent à Brasilia

Comme chaque année, des milliers d’autochtones se mobilisent dans la capitale pour faire valoir leurs droits face à un gouvernement qui leur est dorénavant ouvertement hostile.
2000 indigènes protestent à Brasilia
Depuis 2004, les autochtones du Brésil tiennent chaque année un camp à Brasilia dans le but de donner de la visibilité à leurs luttes. KEYSTONE
Brésil

Quelque 2000 représentants de tribus indigènes du Brésil ont commencé à s’installer mercredi au cœur de Brasilia pour leur mobilisation annuelle. Ils sont bien décidés à faire valoir haut et fort leurs droits face à un gouvernement Bolsonaro ouvertement hostile. Jusqu’à vendredi, ils doivent camper devant les centres emblématiques du pouvoir de la capitale brésilienne, participant à ce «Camp de la terre libre» («Acampamento Terra Livre») qui rassemble chaque an-née

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion