Suisse

Les risques de la 5G

L’installation de nouvelles antennes pour un réseau plus performant inquiète médecins et scientifiques.
Les risques de la 5G
Afin d’assurer la couverture du futur ­réseau 5G, cent fois plus puissant que la 4G, il faudra doubler, voire tripler le nombre d’antennes de téléphonie. KEYSTONE
Technologie

«Quand l’antenne 4G a été installée au milieu de mon village, j’ai tout de suite ressenti un changement: vertiges, maux de tête. Alors, avec l’arrivée de la 5G qui est plus puissante, je suis vraiment angoissée.» Très sensible aux ondes électromagnétiques, cette habitante – qui veut rester anonyme – d’une petite localité fribourgeoise n’a pas hésité à signer une pétition lancée en Suisse en février dernier. Celle-ci réclame un moratoire

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion