Neuchâtel

La 5G ne passe pas à Neuchâtel

Les Verts souhaitent faire primer le principe de précaution et attendre les conclusions d’une étude fédérale sur les dangers de ce nouveau réseau de communication.
La 5G ne passe pas à Neuchâtel
Caroline Liard, Cloe Dutoit et Fabien Fivaz devant une maison équipée d'antennes 5G, après la conférence de presse des Verts neuchâtelois de ce jeudi 28 mars 2019. KEYSTONE/Adrien Perritaz
Technologie

Le courant ne passe décidément pas entre les Verts neuchâtelois et la technologie 5G. Le parti écologiste, à l’image de son homologue vaudois, a déposé jeudi une initiative cantonale destinée à l’Assemblée fédérale pour instaurer un moratoire sur l’installation de nouvelles antennes, au nom du principe de précaution. Le parti écologiste a accompagné ce texte de diverses interpellations, questions et motions au niveau communal. La défiance à l’encontre de cette

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion