Livres

Dante retraduit

C’est un poète, Michel Orcel, qui a transposé en français et la musique et le sens saisissant de La Divine Comédie.
Dante retraduit
Traduction

«Aucune traduction en français (si belle soit-elle) n’a encore réussi à conjoindre la musique et la modernité de la Divina Commedia», écrit l’éditeur. La Dogana a donc fait appel à un poète, Michel Orcel, traducteur du Tasse ou de L’Arioste, pour transposer en français et la musique et le sens saisissant du chef-d’œuvre de Dante. On découvre aujourd’hui les vingt-quatre chants de «L’Enfer», avant les autres cantiques à paraître ces

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion