Suisse

Manifeste syndical contre l’accord-cadre

La communauté genevoise d’action syndicale refuse l’accord cadre qui ouvrirait la porte à la sous-enchère salariale. Ceci au nom de la sauvegarde de la libre circulation.
Manifeste syndical contre l’accord-cadre
Manifestation des maçons, à Genève, le 18 octobre 2018. Pour les syndicats, c’est tout le dispositif de protection des salaires helvétiques qui est menacé par l’accord-cadre négocié avec l’UE. KEYSTONE
Syndicalisme

«Dire non à l’accord-cadre, c’est dire oui à la libre circulation des personnes.» Les syndicats genevois du privé et du public, réunis au sein de la Communauté d’action syndicale (CGAS), ont présenté mardi un manifeste concernant l’accord-cadre que le Conseil fédéral a négocié avec la Commission européenne. Ils appellent à rejeter ce pacte qui, selon eux, attaque frontalement les mesures d’accompagnement des accords bilatéraux. Le manifeste appelant à ce refus

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion