Suisse

Fiscalité: l’USS adopte un ni-ni

Les délégués de l’Union syndicale suisse soutiennent la réforme de la fiscalité des entreprises mais laissent une marge de manœuvre à leurs membres hostiles à ce projet.
Fiscalité: l’USS adopte un ni-ni
La faîtière des syndicats suisses a choisi à la fois de ne pas participer au référendum qui s’annonce et de laisser, en cas d’aboutissement de ce dernier, la liberté de vote à ses membres. PHILIPPE BACH
Syndicalisme

L’Union syndicale suisse est divisée quant à la position à adopter sur la RFFA (la Loi fédérale relative à la fiscalité et au financement de l’AVS, le paquet ficelé négocié par une coalition formée par le PS, le PLR et le PDC qui lie le projet de réforme de l’impôt des entreprises à l’AVS) adoptée le matin même en vote définitif par les Chambres fédérales par 112 voix contre 67 et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion