Genève

Un orchestre en classe pour améliorer ses notes

Une recherche sur 34 élèves thônésiens participant au programme Orchestre en classe démontre le lien entre pratique d’un instrument à cordes frottées et développement cognitif.
Un orchestre en classe pour améliorer ses notes 1
Les élèves d’«Orchestre en classe» en pleine répétition. DR
Education

La pratique d’un instrument de musique accroît le développement cognitif de l’enfant. C’est ce que met en avant une étude menée par la professeure Clara James, responsable de l’Institut de recherche de la Haute école de santé (HEDS) de Genève. Ce travail de recherche a été commandité par une école de musique thônésienne, l’Accademia d’Archi. Il avait pour objectif de démontrer un lien entre la pratique d’un instrument à cordes

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion