Genève

RFFA: le revirement du PS inquiète

Des députés estiment que le Parti socialiste perdrait sa crédibilité s’il revenait sur l’accord conclu avec la droite sur le dossier fiscal.
RFFA: le revirement du PS inquiète
Pour Romain De Sainte Marie, on ne peut pas participer à un accord, voter le projet et ensuite changer d’avis. KEYSTONE/ARCHIVES
Fiscalité des entreprises

«Si le Parti socialiste fait volte-face, il n’aura plus aucune crédibilité au Grand Conseil. On ne peut pas participer à un accord, voter le projet et ensuite changer d’avis. On ne serait plus considérés comme des interlocuteurs fiables et, pour un parti, c’est dramatique.» Le député socialiste Romain de Sainte Marie réagit vivement à la récente décision du comité directeur de son parti de ne plus soutenir la réforme fiscale

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion