Genève

«La droite n’a rien lâché»

Le PS genevois se positionnera une nouvelle fois sur la réforme cantonale de l’imposition des entreprises. Christian Dandrès explique pourquoi la majorité des députés sont contre.
«La droite n’a rien lâché»
A l’image de son groupe au Grand Conseil, le PS apparaît divisé sur la RFFA. «La droite et le Conseil d’Etat ont habilement manœuvré», reconnaît le député Christian Dandrès, qui estime que ces dernières semaines ont permis de clarifier la donne. Cédric Vincensini
RFFA

Que pense le Parti socialiste genevois de la réforme de l’imposition des entreprises, dont les volets fédéral et cantonal seront soumis au peuple le 19 mai? Le parti est divisé, à l’image de son groupe au Grand Conseil: en janvier, il a soutenu la réforme cantonale même si une majorité de ses élus n’ont pas pris part au vote. L’assemblée générale du PS devra le 12 mars se prononcer une nouvelle fois

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion