Neuchâtel

Encore un recours à Peseux

Les opposants à la fusion vont recourir au Tribunal cantonal contre la décision de la Chancellerie d’Etat de déclarer leur recours irrecevable.
Encore un recours à Peseux
Affiches invitant les habitants de Peseux à voter "non" à la fusion entre Peseux et Neuchatel, Corcelles-Cormondreche et Valangin, en novembre dernier. KEYSTONE
Votation

Le sort de Peseux (NE) n’est pas encore réglé. Les opposants à la fusion avec Neuchâtel, Corcelles-Cormondrèche et Valangin vont recourir au Tribunal cantonal contre la décision de la Chancellerie d’Etat qui a déclaré mercredi leur recours irrecevable. «Les arguments mensongers des militants pro-fusion ont induit les électeurs en erreur», a déclaré sur les ondes de RTN Flavien Maccabiani, porte-parole des trois recourants. Ce dernier a ajouté contester la décision

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion