Arts plastiques

L’art et ses lignes d’horizon

A la Villa Bernasconi, les artistes contemporains ­Marie Velardi et Benoît Billotte dialoguent autour de mises en perspectives ­temporelles et géographiques.
L’art et ses lignes d’horizon
Marie Velardi, de la série "Impermanence" (2015). VILLA BERNASCONI/LANCY, DYLAN PERRENOUD
Exposition

Deux pratiques, une seule ligne. Celle de l’horizon, qui donne son nom à l’exposition de Marie Velardi et Benoît Billotte à la Villa Bernasconi, à Lancy. Une frontière intangible, dont la vision n’est jamais exactement la même d’une personne à l’autre. Dans un travail souvent produit in situ, la plasticienne genevoise Marie Velardi embrasse un horizon davantage temporel que physique. Qui n’hésite pas à prendre une option sur l’avenir, dans

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion