Vaud

Le chant du cygne d’un immeuble centenaire

Une exposition du collectif Traces de Passages prendra place dans un édifice voué à la destruction. Reportage
Le chant du cygne d’un immeuble centenaire 15
Une fresque de 11 mètres de haut recouvre la façade nord de l’immeuble construit en 1938. Une exposition avec plus d’une vingtaine de créations, peintures, photos ou performances a été mise sur pied pour rendre hommage aux anciens habitants. © Olivier Vogelsang
Lausanne 

Le 26 rue du Simplon, immeuble d’habitation situé sous-gare à Lausanne, a été vidé de la plupart de ses locataires. Il sera bientôt détruit pour faire place aux travaux d’agrandissement de la gare. Sur les 19 appartements, seuls trois sont encore habités. Pourtant, l’intérieur du bâtiment fourmille. Les 36 membres du collectif Traces de passages ont investi les lieux pour rendre hommage aux anciens habitants de l’immeuble. Une exposition avec

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion