International

Anticorruption: ONU 1-Guatemala 0

Le président Jimmy Morales a dû accepter l’entrée d’un enquêteur anticorruption dans le pays afin d’enquêter sur ses présumés délits financiers.
Anticorruption: ONU 1-Guatemala 0
Le président Jimmy Morales avait justifié son exclusion «pour des raisons de sécurité et d’ordre public». KEYSTONE
Guatemala

Le président Jimmy Morales a perdu dernier son bras de fer avec l’ONU. Le président du Guatemala a finalement dû accepter dimanche l’entrée d’un enquêteur anticorruption dans le pays afin d’enquêter sur ses présumés délits financiers. Le Colombien Yilen Osorio, membre de la Commission internationale contre l’impunité au Guatemala (CICIG), a toutefois dû demeurer plus d’une journée à l’aéroport avant de pouvoir pénétrer sur le territoire guatémaltèque grâce à une

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion