Scène

Le théâtre pour dépasser la réalité du camp

Dans le camp de réfugiés d’Ain el-Heloué, le plus grand et le plus violent du Liban, des jeunes s’expriment par le théâtre.
Le théâtre pour dépasser la réalité du camp
Dix jeunes Palestiniens jouent la pièce "Lignes, camps et lieu", dont ils ont écrit le scénario à partir de leurs propres émotions. EHD
Théâtre

Le camp d’Ain el-Heloué, en périphérie de Saïda, est entouré de miradors, de hauts murs de béton coiffés de barbelés et de soldats libanais suspicieux qui contrôlent les allées et venues l’arme au poing. A l’intérieur, le calme est revenu depuis deux ans, mais les conflits armés ont longtemps hanté le quotidien de sa jeunesse et défiguré ses ruelles labyrinthiques. Il est 15 heures, ce vendredi 28 décembre 2018 et,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion