Scène

L’individu selon Beckett

Des oubliés de l’histoire de Maguy Marin dans May B, à Thomas Hauert et Pierre Pontvianne, le Ballet Junior cerne trois univers chorégraphiques dans Mix 21.
L’individu selon Beckett
Rhapsody on a Theme of ­Accords, ­proposition de Thomas Hauert dansée par le Ballet Junior. ­ Gregory ­Batardon
Danse

Comment être ensemble au sein d’un groupe, d’une choralité, tout en restant singuliers? Comment faire un monde avec des solitudes? Eternelles interrogations existentielles et chorégraphiques que parcourent avec pertinence les trois d’œuvres dansées par le Ballet Junior sous l’intitulé Mix 21. Elles seront visibles à la Salle des Eaux-Vives de l’Association pour la danse contemporaine (ADC), du 21 au 23 décembre. May B, dont le Ballet Junior présente un extrait de presque trente

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion