Scène

Valeska Gert, de l’âme au corps

Eszter Salamon et Boglàrka Börcsök donnent des formes contemporaines à l’énergie subversive de la danseuse et cabarettiste. A voir à l’ADC à Genève dans le cadre du Far° nyonnais.
Valeska Gert, de l’âme au corps
L’ange immobile, l’une des figures scéniques imaginée par Valeska Gert. Ursula Kaufmann
Danse

Admirée de Brecht et des cinéastes Pabst et Renoir avec lesquels elle travailla, Valeska Gert (1892-1978) se distinguait par l’exagération expressive de gestes corporels hautement stylisés, au cœur de ses vives pantomimes. On retrouve donc au fil de Monument 0.5: The Valeska Gert Monument, à découvrir au Far° ce soir et demain (hors les murs à l’ADC à Genève), les figures scéniques que ne cessait de retravailler cette artiste allemande

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion