Culture

Dans le shaker d’Antigel

Pas moins de quarante et une communes abritent les projets insolites du festival, qui convoque musique et rendez-vous pluridisciplinaires pendant l’hiver.
Dans le shaker d’Antigel
La Cie de Lia Rodrigues ­témoigne des réalités de la favela de Maré, à Rio de Janeiro. Sammi Landweer
Festival 

Le safari culturel de l’hiver promet de vous «mettre la tête à l’envers», trois semaines durant, du 1er au 23 février. Antigel, sous le label «Shake Genève», dévoilait mardi sa 9e édition. Ça devait durer une heure et ça en aura pris deux. Car le festival s’étoffe à mesure qu’un nombre croissant de communes répondent à l’appel. Sur les quarante-cinq que compte le canton, seules quatre n’y ont jamais pris part – Bardonnex,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion