BD

La révolte gravée dans le crâne

De passage à Genève à l’invitation de la librairie Cumulus, la dessinatrice Tanx raconte son rapport au travail, à l’art et à la politique.
La révolte gravée dans le crâne
Durant le Monstre ­Festival, qui s’est tenu ­mi-­novembre à l’Usine, Tanx exposait ses dessins à la ­librairie ­Cumulus. JEAN-PATRICK DI SILVESTRO
Interview

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion