Genève

Dix-sept mille tablettes pour le primaire

Anne Emery-Torracinta, conseillère d’Etat en charge du DIP, a esquissé mardi les défis que doit relever l’école genevoise pour préparer les élèves à l’ère du numérique.
Dix-sept mille tablettes pour le primaire
La tablette (utilisée ici dans une classe gymnasiale de Glaris) ne servira que si elle apporte une plus-value pédagogique, a insisté Anne Emery-Torracinta. KEYSTONE
Numérique

La place croissante du numérique chamboule toutes les facettes de nos existences et l’école genevoise ne saurait y échapper. Ce mardi, à l’occasion d’une conférence de presse, Anne Emery-Torracinta, la magistrate en charge du Département de l’instruction publique, a esquissé les grandes lignes de ce que pourrait être l’enseignement à l’horizon 2050. A commencer par l’acquisition prochaine de 17 000 tablettes pour les élèves du primaire. «Le numérique entraîne des changements considérables

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion