International

L’armée peut tirer sur les migrants

Donald Trum suggère aux soldats d’utiliser leur fusil s’ils se sentent menacés. La migration est au centre de son discours avant les élections du 6 novembre.
L’armée peut tirer sur les migrants
A quelques jours des élections du 6 novembre, Donald Trump multiplie les annonces susceptibles de mobiliser les électeurs. KEYSTONE
États-Unis

Les Etats-Unis refuseront l’asile à toute personne entrant sur le territoire américain en dehors des points légaux d’accession au pays, a annoncé jeudi le président américain Donald Trump. Il a aussi suggéré à l’armée de faire feu sur les migrants en cas d’agression. A cinq jours des élections de mi-mandat aux Etats-Unis, cruciales pour le contrôle du congrès, et alors que plusieurs «caravanes» de migrants centraméricains font route vers les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion