Musique

Simone Aubert, le bleu des larmes

Entre transe «ambient» et pop minimale, Tout Bleu est l’échappée solo de la musicienne active dans les groupes Massicot et Hyperculte.
1
Avec Tout Bleu, la musicienne lâche ses baguettes et bricole des chansons à cœur ouvert. DIEGO SANCHEZ
Disque

C’était tôt matin, à la mi-août, aux Bains des Pâquis. Le soleil venait de se lever sur la rade de Genève, l’arrosant généreusement de sa lumière dorée. Le set de Tout Bleu touchait à sa fin après des phases parfois exigeantes pour l’oreille – les Aubes musicales attirent au bord du lac un public mélangé, pas forcément demandeur d’expérimental. En guise de conclusion, «All That Matters» et «Over», les deux titres

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion