Cinéma

Amour censuré

Rafiki de Wanuri Kahiu raconte avec vivacité le réveil de sentiments amoureux dans une société persécutant les personnes LGBT.
Amour censuré
Kenya

Wanuri Kahiu esquisse le portrait d’une jeunesse kenyane vivante et intrépide dans Rafiki, récit d’une attraction naissante entre deux jeunes Kenyanes. Ziki et Kena se rencontrent lors de la campagne électorale opposant leurs pères respectifs. Les tête-à-tête qui s’ensuivent sont ponctués par un décalage entre le son et l’image, brouillant la notion du temps et renforçant l’intimité grandissante entre les personnages. A mesure que se dévoilent leurs sentiments, des plans

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion