International

Migrant à nouveau condamné pour terrorisme

Les avocats d’Ahmed H. dénoncent un procès biaisé depuis le début.
Migrant à nouveau condamné pour terrorisme
Ahmed H. a vu sa peine réduite mais la qualification de "terrorisme" est maintenue. DR
Hongrie

Le migrant syrien condamné en mars dernier à sept ans de prison par la justice hongroise pour avoir répliqué par des pierres à des grenades lacrymogènes a vu sa peine réduite à cinq ans de prison ferme. Selon les quatre observateurs internationaux qui ont assisté le 20 septembre à son procès en appel, Ahmed H. devrait pouvoir quitter sa cellule au début de l’année prochaine. > Relire notre article du 28

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion