Vaud

Pas toujours simple, le bio

La culture selon les principes biologiques fait débat. La confrérie rejette le reproche d’être à la traîne.
Fête des vignerons

Les vignobles cultivés selon les principes biologiques (sans herbicides ni pesticides de synthèse) sont encore rares sur les terres les plus escarpées du canton de Vaud, comme Lavaux. Le canton de Fribourg est l’un des premiers propriétaires de la région à avoir fait le pari du bio il y a six ans, après quelques années d’essais. Aujourd’hui, son Domaine des Faverges à Saint-Saphorin compte 6,6 hectares de culture certifiée biologique sur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion