Genève

Zèle policier au tournoi de foot antiraciste

Les organisateurs du tournoi qui s’est tenu dimanche à Vernier ont dû négocier ferme pour défendre la tenue de l’événement. Explications.
Zèle policier au tournoi de foot antiraciste
Le match de foot antiraciste a pu se tenir au stade de Vernier malgré les interventions d'un conseiller municipal et de deux agents de la police municipale. PATRICK GILLIERON LOPRENO
Migration

Samedi dernier, lors du tournoi de foot antiraciste qui s’est déroulé à Vernier (notre article du 1er juillet), les organisateurs ont dû s’épuiser en négociations pour défendre la tenue de l’événement. Jeudi, ils ont souhaité raconter leurs mésaventures et répondre à une polémique concernant le Grand-Saconnex, accusé d’être «la commune la plus raciste» pour avoir refusé d’accueillir le tournoi. Samedi matin, un conseiller municipal, présent au stade, aurait tiqué sur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion