Neuchâtel

Hypothermie au centre d’asile

Placé dans un container faisant office de «cellule de dégrisement», un homme hébergé au Centre fédéral pour requérants d’asile de Boudry a été admis en état d’hypothermie avancée samedi matin aux urgences. Le Secrétariat d’Etat aux migrations dit avoir ouvert une enquête.
Hypothermies au centre d’asile 1
Ce cas interpelle une nouvelle fois sur la gestion de la sécurité dans les centres d’asile fédéraux. KEYSTONE/A
Migration

Un homme hébergé au Centre fédéral pour requérants d’asile de Boudry (NE) a été admis aux urgences en état d’hypothermie avancée, samedi en fin de journée, a révélé RTN. Selon la radio neuchâteloise, il aurait été placé dans un container faisant office de «cellule de dégrisement» par des agents de la société Protectas. Celle-ci est mandatée par la Confédération pour assurer la sécurité du site depuis janvier 2020. Après une

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion