Genève

Fuir, au péril de sa vie

Adolescent, Tesfaldet a quitté l’Érythrée pour l’Europe, livrés aux passeurs. Il réside aujourd’hui à Genève dans un foyer pour mineurs non accompagnés.
Le jeune Tesfaldet a remonté le continent africain livré aux passeurs et à leurs marchandages. JPDS
Migration

Il s’appelle Tesfaldet. Il a 16 ans, bientôt 17. Son parcours ne s’apparente guère à celui de la plupart des adolescents. Pourtant, il ressemble à celui de nombreux Érythréens, souvent jeunes, qui s’en vont dans l’espoir d’un avenir meilleur. «Dans mon pays, nous ne pouvons pas nous déplacer librement, les enseignants désertent les écoles. En Érythrée, je n’ai aucun futur», regrette Tesfaldet. Partir tôt, c’est aussi échapper à la dureté

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion